Association Tarnaise pour l'Utilisation du Chien de Troupeau

tare oculaire 2017

Le 27 avril 2017, a eu lieu « la journée dépistage tare oculaire » organisée par notre association.
Elle s’est déroulée chez Patrick Delrieu qui nous a accueillis dans ses locaux. Nous l’en remercions.
Cette journée était destinée aux Borders Collies pour détecter l’Atrophie Progressive de la Rétine (APR)
« L’APR est une maladie oculaire survenant après l’âge de 2 ans et conduisant à la cécité totale entre 4 et 9 ans. 10 à 15 % des Borders français seraient atteints. L’analyse du pedigree indique que la transmission est bien génétique.
Étant donné le caractère progressif de cette maladie, il est important de faire examiner son chien tous les deux ans jusqu’à l’âge de 8 ans par un vétérinaire ophtalmologiste en l’occurrence le Dr Chaudieu, lecteur officiel de l’AFBC.
Lors de l’achat d’un chiot, il s’agit donc d’exiger le certificat datant de moins d’un an et portant la mention « actuellement indemne » pour chacun des parents.
Signalons toutefois que cet examen ne permet toujours pas de repérer les porteuses saines.
Des recherches sont en cours dans le but de mettre au point un test génétique (ADN) le plus rapidement possible.
L’AOC (Anomalie de l’Œil du Colley) est une maladie héréditaire et congénitale qui peut sous une forme grave affecter la vision.
Très nettement moins répandue chez le Border que l’APR, elle peut être dépistée dès 6 semaines et n’est pas évolutive.
Dans le cadre de la politique de prévention menée par l’AFBC, le dépistage de l’AOC s’effectue généralement en même temps que celui de l’APR. »

21 Border Collies,  ont été présentés et  testés.
Il faut noter l’intérêt  que les utilisateurs  portent aux contrôles des maladies génétiques  de leur chien.
L’examen complet effectué par le Docteur vétérinaire grâce à un équipement sophistiqué permet aussi de détecter d’autres éventuels petits problèmes de l’œil de nos chiens.
Les possesseurs de Border Collie ont donc tout intérêt à effectuer cet examen.
L’association en organise chaque année.

« source AFBC »