Accueil du chiot

L’intégration du chiot dans votre milieu :

Il est indispensable de mettre le chiot que vous venez d’acquérir dans une situation favorable d’intégration.

En effet ces premières semaines conditionneront pour une grande part son comportement pour les années futures.

Votre chien est un être vivant qui dans la nature, vit dans un groupe aux règles sociales hiérarchisés et complexes, C’est à ce moment qu’il apprend les caractéristiques essentielles à son environnement et comment se contrôler !

Votre chiot vient de quitter sa mère et jusqu’à 6 mois il a besoin de la remplacer. Il va donc choisir une personne qui va lui apporter réconfort et protection, vous !

Le logement du chiot:

L‛idéal est d‛avoir réfléchi et résolu le problème avant l‛arrivée du chiot.

Le chenil est la solution la mieux adaptée à votre chiot car trop jeune pour supporter de rester à l’attache.

Ce doit être un local de bonne dimension (6 à 8 m2) qui devra offrir à votre compagnon la sécurité, le calme.

Le chiot devra être le plus souvent avec son maître avec qui il développera une relation d‛attachement et de confiance. Le chenil doit donc être proche de l‛endroit où réside son maître.

Le chiot doit pouvoir être rentré et sorti souvent.

A son arrivée, il vient de perdre sa mère, ses frères et sœurs. Mettez lui une petite caisse douillette où il pourra trouver refuge dès que vous aurez disparu de sa vue.

Plus tard vous lui mettrez une caisse spacieuse, si possible isolée du sol.

Le chenil doit comporter une partie abritée pour le protéger des intempéries et la chaleur.

Le chien dans son chenil est en sécurité :

pas de risque de vagabondage ou d‛accident.

Le chenil est un endroit calme où le chien se détend, où il se sent en sécurité et où il attend son maître.

– Ne pas installer le chenil à proximité des animaux de la ferme. Il pourrait devenir trop familier avec eux ou être excité en permanence par leur présence.

– Ne pas faire cohabiter plusieurs chiens ensemble, le plus jeune ou le plus sensible risquerait de devenir dépendant de l‛autre ce qui nuirait gravement à sa relation avec vous.

Le chenil peut éviter de  laisser le chiot prendre de mauvaises habitudes comme faire de la prédation sur les animaux.

 

L’alimentation du chiot:

Un chiot doit avoir une alimentation de base équilibrée, attention à lui donner une ration de croquettes adaptée à son âge.

Pas besoin de lui rajouter une ration ménagère, sa ration suffit à son besoin quotidien.

Pour un chiot, on conseille 3 repas par jour au début, puis on passe à 2 jusqu’à 8 mois pour passer progressivement à 1 vers l’âge de 1an.

A l’âge adulte, une ration par jour suffit et vous devrait lui donner le soir pour qu’il digère tranquillement dans la nuit.

Vous lui laisser à disposition de l’eau propre.

Aspect sanitaire:

Vaccinations et protections contre les parasites internes et externes :

Le chiot doit être vacciné et pucé. Vous devez l’amener chez votre vétérinaire pour le vermifuger contre les parasites internes surtout étant jeune traiter votre chiot toutes les 4 semaines jusqu’à 8 mois et pour le traiter contre les parasites externes (tiques, puces, etc.) les tiques transmettent la piroplasmose, le phlébotome (petit moucheron) la leishmaniose, certains moustiques la dirofilariose.

Son activité au troupeau en dépend, ainsi que son bien-être.